Chronique du 21 juillet Fr/Sp/Eng

Un cœur simple, un cœur qui écoute…

Le chapitre est entré depuis vendredi en discernement en vue de l’élection des conseillères générales. Le groupe moteur accompagné du Père Miguel Marquez, OCD, a repris la dynamique proposé par le Père Mark Rotsaert, SJ. Après un temps de prière proposé par l’équipe-liturgie, Soeur Martine est intervenue, abordant les aspects qu’elle jugeait nécessaires pour les futures conseillères et qui pourraient la compléter. Les capitulantes sont alors parties travailler par groupes linguistiques, pour répondre à la question : « Qui pourrait être une bonne conseillère » en donnant les motivations. Une remontée était faite en assemblée. La journée se terminait dans le silence.

Même si ce samedi était la fête nationale belge, le travail de discernement s’est poursuivi, avec le temps de « murmuratio ». Par une journée ensoleillée, nous avons pu voir déambuler deux par deux les capitulantes, s’éclairant, échangeant.

A la messe, le matin, le Père Miguel a exhorté le chapitre à écouter Jésus poser la question à chacune : « M’aimes-tu ? » Il continuait : « Au moment même où nous en sommes du Chapitre, en ce moment de notre vie de responsabilités, la question fondamentale est celle-ci : « Est ce que tu m’aimes ? ». Question qui nous renvoie à l’humilité, à la place adéquate. « Est ce que tu m’aimes ? » La seule parole qui nous repose et nous sauve est en lien avec ce que dit l ‘Évangile : « Ceci est mon choix, mon aimé, mon préféré ». Celle que j’ai choisie, mon aimée, ma préférée ». (Vous pouvez retrouver l’intégralité de son homélie sur le blog).

Dimanche est un temps de pause, de détente. Lundi le travail de discernement continue. Nous connaîtrons la composition du nouveau Conseil mardi prochain.

Viens, viens Esprit Saint !



Vous avez aimé ? Partagez !
Ce contenu a été publié dans Chroniques du chapitre, Jour après jour. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.