Chronique du 19 juillet Fr/Sp/Eng

Notre planète, aujourd’hui et demain

Ces dernières 48 heures de travail pour le chapitre ont été riches d’enseignement avec une dynamique qui devrait porter du fruit grâce à la connivence mise en place dans le calendrier du chapitre. Les rapports présentés par la Commission Internationale d’Éducation et celui du Secrétariat International JPIC, avec les Petites Sœurs de l’Assomption, ont tissé une trame forte. La journée de travail sur « Écologie et Migrations », est venue renforcer le souhait d’inventer des chemins de sagesse et de prophétie pour contribuer à « transformer la société » en « tricotant » des initiatives alliant la pédagogie transformatrice au cœur de notre monde. Benoit Faraco, de la Fondation pour la Nature et l’Homme (initiée par Nicolas Hulot) est intervenu ce matin pour expliquer l’interaction entre les enjeux écologiques, économiques et sociaux qui doivent être traités de manière globale. Pour que l’humanité continue à bénéficier de l’environnement dont elle dépend, elle doit inventer un nouveau modèle de développement. L’après-midi, Sr Cécile Renouard a invité les capitulantes, dans une conférence stimulante, à « Cheminer avec délicatesse sur terre » en développant la notion d’ « écologie humaine » chère au Pape Benoît XVI.


Vous avez aimé ? Partagez !
Ce contenu a été publié dans Chroniques du chapitre, Jour après jour. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.